Aokigahara : La forêt la plus terrifiante du monde

dans Légendes par

aokigahara

De la série de films vendredi 13 à The Blair Witch Project, les forêts ont une longue tradition dans les films d’horreur. La nuit étant le moment où les sens sont à leur paroxisme, les bruits de la forêt amènent leur lot de frayeur.

Est-ce moi qui déraille ou se passe-t-il vraiment quelque chose ?

Dans les films (et dans la vraie vie d’ailleurs) les personnages doutent de leur santé mentale lorsqu’ils sont confrontés à des ombres ou à des bruits suspects. Dans presque tous ces films, les forêts dites « hantées » sont totalement fictives mais parfois elles sont inspirées de lieux emplis de légendes.

Un nouveau film prendra pour lieu de son histoire principale la forêt de Aokigahara située au cœur du Japon. Ce film aura pour titre en anglais « The Forest », un autre sorti en 2015 a pour titre : La forêt des songes.

Où se situe cette forêt ?

Au pied du mont Fuji se trouve une forêt terrifiante bien loin des villes animées du pays du soleil levant. Ce lieu a caché ses mystères et légendes pendant des décennies mais aujourd’hui nous allons en savoir un peu plus sur cet endroit. Ses arbres dissimulent d’effroyables secrets et derrière la beauté environnante plane une atmosphère morbide.

Terrifiante-foret

Aokigahara est le deuxième lieu au monde derrière le Golden Gate à San Francisco USA qui recense le plus grand nombre de suicides. Ce triste fait lui a valu le surnom de la forêt des suicides comptant des centaines de décès par an. Les personnes qui souhaitent donner fin à leur vie empruntent les chemins sinueux de la forêt pour s’y perdre à jamais.

aokigahara-foret

La légende terrifiante d’Aokigahara

Selon le folklore local, « la forêt des suicides » est le refuge des âmes en colère Yurei en japonais, ces âmes sont devenues tellement puissantes au fur et à mesure des années que leur tristesse et leur colère imprègnent toute la faune et la flore d’une énergie maléfique. On ne sait ni pourquoi ni comment les esprits ont décidé de hanter les lieux mais leurs présences de plus en plus massive fait croitre un sentiment terrifiant.

foret-hantée

Un yurei est crée lorsqu’une personne meurt dans un profond sentiment de colère, de vengeance, de mépris en gros dans une négativité totale. Ces âmes sont condamnées à errer entre les deux mondes. Ces esprits maléfiques imprègnent Aokigahara laissant une impression malsaine aux visiteurs de la forêt.

Il est indiqué sur le site de la forêt d’Aokigahara que les gardiens ont des procédures spécifiques pour prévenir les actes de suicides ou lorsqu’ils découvrent un corps. Ensuite, en périphérie de la forêt, un petit local contenant un lit est prévu pour le corps mais un gardien doit être présent à ses cotés durant la nuit.

Les gardiens suivent la croyance populaire qui dit que si les cadavres sont sans surveillance cela entrainera la mise en action d’un yurei qui pourra hanter le bâtiment ou marcher vers la forêt. Ces âmes déchues sont prises très au sérieux et personne ne veut que de nouvelles âmes s’ajoutent au funeste nombre.

 

4 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*