Aujourd’hui, nous allons faire un décryptage de la vidéo titrée « La Réole » de Guss DX.
Comme personne n’a la science infuse en matière de paranormal, il va sans dire que ce décryptage est fait en toute subjectivité.

Pour cela nous allons faire simple, tâcher de comprendre entre les lignes ce qu’il s’est passé dans la maison où a eu lieu l’enquête.

Tout d’abord, faisons un focus sur la famille vivant dans cette maison.

  • Une maman seule
  • Une enfant
  • La gouvernante

Tous les ingrédients d’un film d’horreur en somme mais passons ce bon mot pour nous atteler à comprendre ce qui se passe là-bas, sans je tiens à le dire, n’y avoir jamais mis les pieds.

  1. Tout part du témoignage d’une petite fille accrochant des rubans aux poignées de portes de la maison disant se protéger de « monstres ».
  2. Puis vient celui de la gouvernante, qui dit-elle, a toujours eu un penchant pour le monde du paranormal.

Et voyez-vous, je fais une pause ici, je ne dirai rien de plus si ce n’est de bien réfléchir aux deux lignes du dessus.

C’est fait ?

Reprenons.

Dans cette histoire, la mère se voit octroyer le troisième rôle, nous apprenons simplement qu’elle entend des bruits dans le « grenier » et qu’une odeur de bois sans que la cheminée ne soit allumée se dégage de l’âtre.

Vous allez comprendre mon développement à présent.

Posons-nous ces deux questions :

Les phénomènes ont-ils commencé dès l’emménagement dans cette maison ?

La nounou est-elle arrivée en même temps que les phénomènes ou ceux-ci étaient-ils déjà présents ?

Attention, n’allez pas conclure sur ce que je n’ai pas dit, à savoir  : « C’est la nounou qui a apporté cela. »

C’est un peu plus compliqué que ça.

Cependant, je vais faire un rapide parallèle avec un phénomène que nous avons tous connu : le changement soudain d’atmosphère.

Amusez-vous à vous raconter des histoires qui font peur et vous verrez très bien que toute l’atmosphère change, peu importe l’endroit, quelque chose de palpable prend place en même temps que la « peur » monte.

Guss se pose d’ailleurs cette question : Est-ce moi qui attire ce genre de phénomène et qu’importe où que je sois, si je cherche, je trouverai ?

Toutes les anciennes maisons ont une histoire et toutes peuvent être réveillées, si les personnes en place ont cette accointance ou ce don pour s’ouvrir au monde que je vais nommer « différent ».

Revenons à la vidéo et à la nounou.

La nounou a une amie qui est fortement attirée par le paranormal.

Encore un indice ?

Voyez-vous, pour faire un rapide détour par ma petite personne, j’ai moi même une très forte sensibilité au monde du paranormal, une sensibilité qu’il a été très difficile de gérer surtout pendant mon adolescence et je me reconnais complètement dans la nounou de cette histoire, voila pourquoi je m’épanche un peu plus sur son personnage, car il ne s’agit pas de juger une vraie personne mais de décrypter une vidéo et les personnes en scène.

La maman, quant à elle n’apparait qu’une fois dans la vidéo sans témoigner, alors qu’elle est bien au centre de cette histoire et je pense que c’est ce qui me dérange le plus.

Bien entendu, celle-ci ne veut peut-être pas véhiculer son image sur le net en la connotant « fabulatrice perchée » comme beaucoup s’amusent à le faire sur le web (et dans la vie d’ailleurs), mais dans ce cas pourquoi faire appel à Guss ?

La petite fille n’apporte aucun témoignage, rapporté j’entends, uniquement le fait qu’elle se protège des monstres…

Le fait le plus marquant dans cette vidéo au-delà de tous les phénomènes présents est le « Je t’aime ».

Ce « Je t’aime » comme le démontre la nounou en quittant la pièce se sentant sans doute « de trop » est pour ma part et en toute subjectivité je le rappelle, adressé à Guss.

La nounou a « senti » encore une fois. Et je suis sûr que bon nombre d’entre-vous qui connaissez de près ou de loin le paranormal avez ressenti la même chose en observant cette scène, d’où le fait que Guss soit particulièrement ému après cela.

Conclusion de ce décryptage pas tout à fait comme les autres:

Il est des personnes qui en un simple changement d’état et de vision du monde peuvent entrer en contact avec l’invisible et cultiver malgré elles la relation entre le tangible et l’intangible et elles seules peuvent faire en sorte de couper le contact.

Une enquête sur le paranormal commence toujours par se découvrir soi-même, c’est aussi une quête qui par delà toute irrationalité engendrée par la culture moderne qui conforte celle-ci dans la peur, la psychose par le biais de films d’horreur ou de psychologie de comptoir est d’abord un moyen de trouver sa voie dans ce monde et de se rapprocher des… vivants.

Beaucoup, voire énormément, utilisent le paranormal pour buzzer ou je ne sais pas… tenter de trouver dans la mort une porte à leur mal de vivre, il n’y a qu’à voir tous les sites de chasseurs de fantôme avec pour habillage des sites, des têtes de morts et des images macabres… Il y a une énorme part religieuse voire sataniste qui me dérange.

Dans cette vidéo de Guss, si il y a un message à retenir c’est que tous attendons une réponse, mais posons-nous d’abord les bonnes questions.

Le « Je t’aime » est toujours au centre de tout, ici et ailleurs.

 

Voir les bêtadécryptages des deux premières vidéos de GussDX

Toutes les vidéos de Guss DX

Evaluez !

Vous appréciez le paranormal ?

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les mises à jour du blog