Je tenais à vous faire part d’un phénomène qui m’est arrivé à l’opéra Garnier de Paris le 22 avril 2016 dernier.
Je suis médium et passeur d’âme. Je suis donc capable de ressentir les présences, de les entendre, de les voir et même de les comprendre.

Je me suis rendu à l’opéra Garnier de Paris avec ma mère qui est donc témoin.
En entrant dans l’opéra, je n’ai rien ressenti. Pour tout vous dire, je ne croyais même pas à cette légende de « fantôme de l’opéra ». Pour moi, c’était juste une histoire qu’on raconte aux touristes.

J’ai donc commencé ma visite. Quand je suis arrivée au grand escalier de l’opéra, j’ai senti une entité juste à côté de moi. J’ai tout de suite eu les mains moites et du mal à respirer. Ma mère, elle aussi médium en plus d’être guérisseuse, pouvait sentir du froid sur son bras droit. Une entité était donc bien présente.

Nous continuons en montant les escaliers pour nous rendre dans le couloir des loges. L’entité nous a accompagné tout le long de la montée des marches.
Nous voici donc en face des loges dont une est ouverte pour admirer la splendide salle de représentation. Je commence alors à parler à ma mère de la fameuse loge du fantôme de l’opéra. Ma mère fait alors une tentative de communication avec l’entité. Elle lui demande si c’est bien le fantôme de l’opéra et si oui, elle lui demande si il peut nous mener à sa loge. A ce moment là, je ne savais pas qu’elle essayait d’entrer en contact car elle avait poser sa question dans sa tête. De cette façon, je n’ai pas pu être influencée. Une bonne expérience donc pour tester la véracité du phénomène.

La réponse à la question de ma mère ne s’est pas faite attendre. Nous sortons alors de la loge ouverte aux touristes  quand je sens quelque chose me pousser dans le dos comme pour me faire marcher. Je dis alors à ma mère : « c’est étrange. On dirait que l’entité veut nous mener quelque part … ». Elle m’avoue alors sa tentative de communication. A ce moment là, elle ressent elle aussi quelque chose la pousser dans le dos.
Sans résister, nous nous laissons guider. Nous partons alors au fond du couloir. L’entité a ensuite arrêtée de nous pousser. Et là, que voyons nous au fond du couloir ? La loge du fantôme de l’opéra … Coïncidence ? J’en doute … L’entité nous a réellement menées à sa loge. Nous la remercions ou plutôt le remercions. Par télépathie, je reçois alors une information. Il accepte que nous prenions sa loge en photo mais nous dit qu’il n’aime pas que les autres le fasse.
Contrairement à ce que la légende et le livre raconte, le fantôme de l’opéra m’a paru très gentil. Il n’a pas de mauvaises intentions. Il nous a d’ailleurs suivi tout le long de notre visite. En sortant de l’opéra, nous nous arrêtons à la boutique pour acheter quelque chose à son effigie en souvenir de cette fabuleuse bien qu’inattendue rencontre.
Ce fantôme, contrairement à la plupart des entités que j’ai pu rencontrer, ne veut pas quitter l’opéra. Il ne veut pas passer dans la lumière pour trouver la paix. Je crois que cet esprit n’est pas prêt de disparaître du célèbre opéra Garnier de Paris …

Le fantôme de l’opéra Garnier Paris par Sarah
4.63 - 8 votes

Vous appréciez le paranormal ?

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les mises à jour du blog