Le monde des chasseurs de fantômes a subi dernièrement un véritable tremblement de terre. l’icône Internet française de la chasse aux fantômes, Guss Dx a avoué qu’il avait truqué une vidéo… Non sans être poussé dans ses derniers retranchements, le dos au mur après avoir essuyé une dernière vidéo remettant définitivement en doute son travail sur la vidéo la tour Moncade, il n’avait pas d’autres choix.

Je fais cet article à froid après avoir vu passé l’orage. Au départ, je dois vous avouer que la déception fut très grande, non pas car cela remettait en doute le paranormal mais qu’une barrière allait se poser définitivement entre sa façon de partager les choses et la mienne, qu’il avait craqué. Cependant, il y a quelque chose qui me relie définitivement à lui, loin du paranormal, loin des vidéos, loin du web…

Cette chose qui a motivé la création de ce site, un sentiment au fond des tripes que la vérité est peut être ailleurs, dans un au-delà ou dans les légendes antiques… Que la vérité n’est pas de ce monde, que cela ne peut pas être possible.

A l’instant où j’écris cet article, mon fils court dans la pièce, avec le bruit de ses auto stimulations, il a 7 ans et demi, il est ce que l’on appelle autiste atypique. J’ai mis ma carrière de référenceur de sites entre parenthèses, travaillant à la maison et le gardant en même temps, mais il est arrivé un moment où il ne m’était pas possible de continuer à travailler… Ma santé a eu raison de moi, je suis tombé malade, le chagrin m’a ruiné la santé. Le monde s’est définitivement arrêté. Et puis la colère est montée, j’en voulais à la terre entière.

La vie est devenue une bataille de tous les jours, je déménage quasiment tous les ans, essuyant les refus des écoles qui ne supportent pas mon fils plus d’une heure par jour le personnel n’étant pas compétent ou motivé… Le regard des gens qui pensent que ma femme et moi élevons mal notre fils et les fameux « vous devriez faire ça » des proches qui ne comprennent souvent pas grand chose…

Bien sur, la vie personnelle n’a pas sa place sur le web, il faut toujours faire bonne figure, montrer du positif avec la mentalité de winner qui va avec… Qu’il faut garder ses principes, rester honnête et intègre devant l’adversité. Mais peut peuvent comprendre ce que cela fait au fond du ventre que de voir que l’on n’a pas le droit à l’erreur, que l’on offre à notre enfant un monde qui ne le comprend pas, qui le prend au mieux pour un « nigot »,  que cela nous inquiète de vieillir et de mourir un jour, le laissant seul.

Voila pourquoi, je suis parti chercher des réponses dans un ailleurs, pour tenter de savoir que même de l’au-delà, je pourrais être toujours là pour lui. Voila toute ma motivation a tenir à peu près à jour un site qui me rapporte environ 30 euros par mois.

Certains diront que cet article sur ma life n’a rien à faire sur un site sur le paranormal, que je me sers de Guss pour parler de moi. Je m’en fous. Guss a une petite fille autiste, dès lors, je suis bien placé pour comprendre son ou ses dérapages. Pourquoi ? Parce que lorsque l’on a un enfant handicapé, on tire un trait définitif sur le véritable bonheur, l’on sait que l’on ne pourra plus jamais être heureux, la culpabilité, l’impression d’impuissance et cette incompréhension du monde qui nous entoure a parfois raison de notre insouciance.

Mon fils a un régime particulier étant allergique au lactose et au gluten, a des carences vitaminiques, a un suivi dans le libéral. Tout ceci a un prix qui s’élève rien que pour mon fiston à 700 euros par mois. Je ne sais pas si Guss est dans la même configuration… Alors s’il faut mentir, tromper, décevoir les gens pour subvenir à ses besoins… Que ferai-je ?

C’est pour cela que je n’en veux pas à Guss, c’est pour cela que je comprends qu’il ne veut rien partager avec les autres, qu’il a défendu bec et ongles son mensonge pendant un an.

J’entends déjà les « moi aussi j’ai des problèmes et pourtant je n’agis pas comme ça »… Qu’il ne faut pas se servir de son malheur pour amadouer les gens… On me l’a même reproché en rigolant du style : « haha t’es malin de te servir de ton fils ».

Mais leurs enfants ont des amis, ne disent pas dès l’age de 6 ans qu’ils veulent mourir, qu’ils sont dans une prison. Eux regardent Hanouna ou autres conneries, filent leurs gamins aux grands parents dès qu’ils veulent être tranquilles, pensent à leurs prochaines vacances au ski… Mais comment leur jeter la pierre ? Nous ne vivons pas dans le même monde.

Le meilleur pour Guss et pour vous.

GussDx, fake, autisme et la vie
4.46 - 13 votes

Vous appréciez le paranormal ?

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les mises à jour du blog