Votre histoire paranormale : Mont-devant-Sassey, autre fait par Eredic

Septembre 1973.
En semaine mes parents et moi vivions à Verdun et le vendredi soir, nous partions à Mont pour y passer le weekend.
Comme je vous l’ai expliqué précédemment, la maison est très vielle, elle fait partie des plus anciennes maison du village, village de 500 à 600 personnes grand max. Donc pour que vous puissiez imaginer un peu plus voici un petit descriptif de la pièce principale.
Lorsque vous franchissiez la porte d’entrée vous aviez une vue globale de la pièce à vivre avec sur le coté donc intérieur mur façade, un évier à l’ancienne taillé dans la roche puis ensuite venait le mur de droite contre lequel débutait un escalier, avec sur sa gauche lorsque nous étions face a lui un poêle, qui servait de cuisinière, et de chauffage d’appoint.
Ensuite vous aviez le mur du fond avec une grande cheminée aussi d’origine, avec un espace foyer de presque 1m20 je dirais, et sur le côté un four, dans lequel mes parents avaient d’ailleurs trouvé une baïonnette de la grande guerre, puis une porte donnant derrière la cheminée vers une grande pièce, puis enfin le mur de gauche, avec un grand vaisselier ancien, le fameux placard a l’ancienne, avec notre tache de sang, puis une porte donnant dans un premier sous-sol, ou pièces a charbon.
Bref, dans le centre de la pièce une grande table en chaîne, le genre de table qui reste quoiqu’il arrive dans la maison tellement elle est grande et lourde puis faite pour cette maison.
Plafond avec des poutres apparentes et au sol des grosse pierres taillées plus ou moins en rectangle… Non même pas taillées en fait, choisies pour leurs formes s’approchant un rectangle…
les plafonds et les murs légèrement patiné par l’âge et la fumée de cheminée, une pièce peu lumineuse car le seul point de lumière naturel vient d’une petite fenêtre juste au dessus de l’évier et pas très grande donc une pièce relativement sombre mais chaleureuse pour un habitué, mais surement hostile ou flippante pour un inconnu. Voila ! vous verrez mieux la scène ainsi, j’oubliais! Des bancs autour de la table et deux chaises.
Donc ce fameux vendredi soir, nous arrivons à Mont, et surprise en allumant la lumière… Toutes les boîtes de conserves qui étaient rangées dans le vaisselier, ouvertes et disposées sur la table, toutes étaient pleines, la nourriture à l’intérieur, non pourrie, limite prêtes à être préparées, et consommées ! De plus le petit détail qui tue, c’est qu’elles étaient ouvertes à l’ancienne, comme si on avait utilisé un couteau, ou un ouvre-boîtes de campagne, vous savez avec le petit crochet et non pas celui que l’on tourne, ce qui me permet d’affirmer cela : c’est que les couvercles étaient toujours légèrement fixés à la boite, un peu comme pour les refermer.
De la surprise mes parents s’interrogent, font le tour de la maison afin de voir si nous avions été cambriolé, mais rien nada pas de casse rien d’ouvert, pas de vol, mon père surpris se dit alors que c’est une mauvaise blague, mais le lendemain, il fait le tour des copains et non personne n’a fait de blague.
Le week-end passe, et aucune idée sur ce qui s’est produit, du coup le dimanche soir avant de repartir sur Verdun, mon père décide de piéger la maison, il vide quelques sacs de farine sur le sol, afin de piéger tous les points de passages possibles, et on verra bien, il faut comprendre.
Retour sur Verdun, la semaine passe, et nous voilà de nouveau vendredi, go to Mont, et rebelote et dix de der! Toutes les conserves achetées le dernier week-end pour remplacer les anciennes, de nouveau ouvertes et disposées sur la table, mais aucune empreinte sur le sol.

Alors voilà, je vous laisse faire votre propre conclusion, le mystère n’a jamais été résolu, mais une chose est certaine le quelque chose ne mange pas, ne laisse pas d’empreinte, et vit dans la maisons, maison pour laquelle, j’ai encore un certain nombres d’histoires bien réelles à vous raconter… Le plus fou c’est que de nos jours sachant ce que je maîtrise, je vous dirais qu’elle me manque, et parfois même, j’ai l’impression qu’elle appelle, mais ça se sont plus mes impressions…… Quoi qu’il arrive cette maison est toujours debout, et elle est occupée.

Bien à vous tous,

EREDIC

Votre histoire paranormale : Mont-devant-Sassey, autre fait par Eredic
5 - 3 votes

Vous appréciez le paranormal ?

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les mises à jour du blog

Laisser un commentaire