Comment chasser les mauvais esprits

dans Fantôme par

Depuis longtemps, je reçois énormément de demandes d’aide. Certaines personnes sont convaincues d’être hantées et comme il y a peu d’infos dans ce domaine, on se tourne évidemment vers les sites sur le paranormal.

En préambule, il faut tout de même que je vous dise qu’il n’a pas été facile de préparer cet article car à la base je suis juste webmaster et même si je m’intéresse au paranormal et à la spiritualité, je n’ai aucune légitimité, que l’on soit bien clair. J’ai compulsé plusieurs sources pour pouvoir pondre cet article, donc ! Prenez cet article comme un billet compulsé et non pas comme une méthode inventée au cours de la rédaction.

L’article va être décliné en plusieurs points qui sont pour moi, tous aussi importants les uns que les autres.

Comment chasser un fantôme de votre maison ? C’est parti !

1 – Intéressez-vous à votre équilibre psychologique

Vous allez me dire, “il penche d’abord pour des troubles du comportement à tendance paranoïaque…” Hé bien oui ! La plupart des personnes pensant avoir à faire avec une entité négative sont pour l’immense majorité pas très bien dans leur tête. Il ne faut pas balayer les problèmes psychologiques du revers de la main car de toutes façons, et même si l’hypothèse de la hantise est envisageable, votre état psychologique en est altéré. Donc, d’une manière ou d’une autre, vous avez des problèmes psychologiques : angoisse, sensation d’être observé, paranoïa, déprime. Pour arriver à chasser ses propres démons, il faut tout d’abord se recentrer et prendre soin de soi. Voir un médecin spécialiste est la toute première chose à faire. Et même si des poltergeists continuent à résonner dans votre maison, si vous n’êtes pas armé psychologiquement, tout ce que vous pourrez faire ne fonctionnera pas.

Il s’agit de faire un grand nettoyage, et ce grand nettoyage, vous concerne d’abord ! Etre objectif, vis-à-vis de ses propres failles, ne pas se voiler la face sont des choses qui paraissent simples mais qui sont les plus compliquées. Tous, je dis bien tous avons vécus des traumatismes dans notre vie et en particulier dans notre jeunesse. Il y en a de plus graves que d’autres mais… Mais ce n’est pas parce que votre voisin a connu des choses terribles dans sa vie que vous devez minimiser vos propres traumatismes. Une simple gifle reçue peut changer sa perception au monde et son équilibre psychologique. Ces traumatismes nous poursuivent, nous pouvons les enfermer, les occulter, les minimiser, n’en demeure qu’ils sont à la base d’une série de choix et de façons de réagir à la vie. Ils nous accompagnent malgré nous, et altèrent peu à peu notre condition psychique jusqu’à ce qu’un jour, une goutte fasse déborder le vase et que le couvercle saute.

En étudiant un peu le sujet de l’exorcisme par exemple, il s’avère que les “possédés” ont pour la grande majorité vécus dans une ambiance religieuse (des parents croyants, une éducation religieuse, des religieux dans la famille ou des amis). Ces cas de possessions arrivent souvent à l’adolescence, à l’heure des grandes questions et des pulsions sexuelles. Le déni, la honte, l’enfouissement de certains traumatismes, peuvent alors agir comme véritables vecteurs avec les résultats que l’on connait. Je ne dis pas que tous les cas de possessions sont les mêmes, mais ils ont pour la plupart des points communs récurrents.

Pour les cas de maisons hantées, parfois tout allait bien jusqu’au jour où l’on fait une séance de spiritisme… Est-ce vraiment une entité indépendante qui s’installe dans votre habitation ou vos angoisses et vos peurs qui conditionnent de mauvaises vibrations et qui finalement engendrent des phénomènes paranormaux ?

Ne prenez donc pas l’aspect psychologique à la légère, si vous voulez en finir avec vos problèmes. Voir un véritable spécialiste de la santé est incontournable.

2 – Réglez vos problèmes courants

Problèmes d’argent, de santé, soucis avec un membre de sa famille, solitude mal vécue, décès d’un proche, dépression… Lorsque tout parait noir, ce n’est jamais suffisant, il faut y ajouter une dose de ténèbres pour que tout devienne encore plus sombre. La tendance à la fatalité est toujours plus simple. Si 9 personnes vous trouvent sympathique mais qu’une seule vous trouve au contraire très antipathique, votre tendance sera de mettre en avant son jugement à elle. Vous oublierez tous les avis positifs et ne garderez que ce seul et unique avis négatif, pas vrai ? Commencez à prendre vos problèmes un par un et donnez vous les moyens de les régler. Fixez vous des objectifs et des buts positifs pour engranger de la positivité. Préparez-vous à essayer d’être heureux.

3 – Surveillez votre alimentation et ce que vous ingérerez

Si vous vous empiffrez le soir ou si vous avez une tendance à fumer du cannabis ou à prendre des substances, il vous faut vous nettoyer intérieurement. Un repas trop copieux, du grignotage, favorisent un mauvais sommeil. Votre corps doit se reposer et lorsque vous mangez trop avant de dormir, votre estomac fonctionne en continu. Et sachez que l’estomac vous prend tellement d’énergie que votre corps ne se repose pas et donc par extension cela incite à un mauvais sommeil, des cauchemars etc… Pour les substances illicites comme le cannabis : dépression, idées noires et surtout sentiment de persécution peuvent altérer notre vision des choses, surtout si le moral n’est pas là.

4 – Nettoyez et rangez !

Une maison sale et en bordel est à proscrire. Pour une bonne circulation énergétique (oui j’y viens) et pour une meilleure opinion de son intérieur, il faut s’en occuper ! Une maison bordélique ou sale n’est peut-être que le reflet de votre conception de votre intérieur, de votre avis sur vous-même.

Débarrassez-vous des meubles ou objets que vous n’aimez pas, ne les vendez pas (vous n’allez pas refiler votre mal être à quelqu’un quand même), jetez-les (oui je suis radical).

A propos des objets et meubles et bijoux

Si vous récupérez des biens qui ont appartenu à d’autres personnes et si ces personnes étaient négatives ou ont vécues dans un univers violent (physique ou psychologique), les objets agissent comme des éponges et captent les mauvaises énergies. Une bague trouvée dans la rue peut aussi avoir des conséquences si vous la mettez au doigt, ce sont des souvenirs que vous incorporez dans votre vie. C’est pour cela qu’il faut faire très attention aux objets et à leur vécu.

5 – Avoir la foi

Maintenant que vous êtes paré, que vous avez vu un spécialiste, fait le point sur vous-même et sur votre intérieur, passons à l’étape suivante : la purification. Pour purifier les lieux, il vous faut tout d’abord avoir la foi. La foi est extrêmement puissante. Elle est, je pense, la chose invisible la plus puissante sur terre avec l’amour. La foi ne veut pas dire uniquement “croire” dans un dieu ou dans une religion… La foi en soi peut être aussi très puissante. Et là, vous comprenez pourquoi il vous faire faire toutes les précédentes étapes. Pour utiliser une allégorie, imaginez que cette entité est en fait une véritable personne, qu’elle vous dise “non, je ne bougerai pas” que ferez-vous si vous n’avez pas confiance en vous ?

Ce n’est pas une question de force physique… J’ai vu une femme de 76 ans et qui faisait 1m60 mettre une rouste à un homme qui avait frappé sa petite amie. Ce n’est pas sa force physique qui a déterminé sa victoire, mais la foi qu’elle avait en elle a tellement impressionné le gars qu’il ne savait plus comment réagir. Cette femme c’était ma grand-mère.

Pensez à là d’où vous venez, pensez à vos ancêtres qui ont du se battre pour que vous veniez au monde. Pensez à leur force au travers des siècles. Soyez-en sûr, dans votre famille, il y a eu des héros et ce même si la mémoire familiale ne s’en souvient pas. Ne laissez rien avoir l’emprise sur vous.

Cependant, si vous ne vous sentez pas avoir la force, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste de la question (je ne le suis pas, ok ^^ ). Renseignez-vous près de chez vous, je sais que ce n’est pas évident, mais ça peut valoir la peine.

6 – Le nettoyage énergétique de la maison

Même si tout le monde dit que l’invisible n’existe pas, c’est totalement faux. Le monde est fait d’ondes, au moment où je vous parle chez vous, des ondes hertziennes, votre wifi traversent votre pièce. Cela ne se discute pas. C’est pour cela que j’ai focalisé mon attention sur le nettoyage énergétique des peuples premiers. Ils avaient une vision du monde qui intégrait l’intangible. J’ai sélectionné pour vous le nettoyage énergétique par fumigation.

La fumigation c’est quoi ? C’est l’action d’utiliser de la fumée pour assainir un lieu.

Les plantes et encens qui suivent ne doivent pas être brûlés à la flamme directe mais se consumer sur des charbons ardents. Acheter ici.

Vous n’avez pas besoin d’un encensoir, un simple pot de fleur avec du sable ou avec de la terre peut accueillir les charbons.

L’asa foetida l’encens le plus puissant pour chasser les entités

L’asa Foetida est la plante la plus puissante pour chasser les mauvais esprits. C’est une plante issue de l’Inde et du nord de l’Iran qui est utilisée traditionnellement pour chasser les esprits et pour les exorcismes. Elle s’attaque à l’environnement et aux entités malfaisantes qui polluent l’aura. Au contraire d’autres plantes de purification, il est dit que l’asa foetida ne chasse pas vraiment les entités qui pourraient fuir, mais les détruit. C’est une plante extrêmement efficace à ce niveau. L’odeur est vraiment repoussante mais, il vous faudra cependant respecter un temps de pause et rester dans les lieux pour que la fumigation agisse également sur vous. Acheter ici.

A savoir que vous pouvez aussi l’utiliser en décoction dans vos bains, mais ne vous attendez pas à sentir bon…

L’oliban, l’encens pour accompagner le rituel de purification

L’oliban issu du moyen-orient, permet l’ouverture aux bonnes vibrations et à l’élévation de l’esprit. Traditionnellement, l’oliban est utilisé dans les cérémonies religieuses pour accompagner les prières. Acheter ici.

Le sang de dragon, le catalyseur parfait

Le sang de dragon est une plante qui va permettre de maximiser les propriétés naturelles des autres plantes. Elle n’a pas de pouvoir spécifique, si ce n’est de maximiser les vertus des autres encens. Acheter ici.

L’aloes du cap pour accompagner l’asa foetida

L’aloes du cap a également des vertus pour chasser les entités à basses vibrations. Beaucoup moins puissante que l’asa foetida, n’en demeure qu’elle est parfaite pour l’accompagner dans les fumigation de purification. Acheter ici.

En couplant ces 4 plantes dans une même fumigation, vous devriez avoir des résultats (théoriques).

L’ammoniac et le gros sel pour nettoyer les sols et les plinthes

Une recette de grand-mère que l’on m’a livré il y a peu, consiste à nettoyer les sols avec de l’ammoniac et du gros sel. Parait-il que cela aurait aussi des vertus pour chasser les mauvais esprits. Si vous avez de la moquette au sol, nettoyer tout de même les plinthes avec ces produits. Attention, n’en abusez pas, cela sent très très fort.

En conclusion

Voila, en 3 ans, c’est la première fois que je vous conseille des produits à acheter pour vous aider et par la même occasion soutenir ma démarche.  Pour cette première, j’ai voulu bien vous conseiller. Comme je vous le disais au début de cet article, toutes mes recherches sont théoriques. Je ne sais pas si ça fonctionne vraiment mais en théorie oui. Alors n’hésitez pas à me faire vos retours dans les commentaires. Cela me donnera aussi l’occasion de savoir si je continue dans cette voie ou pas.

Bon courage à vous et paix à tous.

Comment chasser les mauvais esprits
4.7 - 6 votes

2 Comments

  1. Je te lis avec plaisir. Oui continue. J’ai une ou plusieurs entités en moi. J’ai appris à vivre avec. Je n’ai pas encore trouvé les gens qui m’aideront à les sortir définitivement. Je médite bcp et me connecte au divin. J’ai quelques pierres très peu. Je nettoie depuis peu par l’orge. Et je trouve tes articles intéressants. Jai la foi et une énergie tres positive. C’est un combat au quotidien car ils m’épuisent, me pompent, me réveillent, me parlent, coupent mon téléphone, bloquent mes messages, m’envoient des Pn hommes et femmes,… j’apprends tous les jours! Après 3 burn out et hospitalisation psychiatriques (demenses nocturnes) j’ai appris à limiter leur prise de contrôle. C’est déjà ça! et je ne dis plus rien à mes psychiatres car ils me bourrent de médicaments et ça y est ils ont gagné et je redeviens leur véhicule. Mon ange de lumière, gardien! est de plus en plus présent. Je commence à voir la lumière de plus en plus souvent. Les symptômes sont nombreux. Je vais apprendre à gérer tout cela. Continue tes articles sont très intéressant et proposent des bonnes idées. Je vais essayer tout ça. Bonne continuation

    • hé ben, il t’en arrive des choses… Pense d’abord à te détendre, évite de trop cogiter. Les anges gardien, je lis beaucoup de trucs dessus, il y a à boire et à manger, tout ce que je peux te dire, c’est que si ange il y a, il souhaite le meilleur et de profiter de la vie. Je ne pense pas qu’il soit là pour faire des têtes à têtes mystiques mais plutôt pour accompagner à la manière d’une bonne étoile. Tu sais, quand tu me parles de 3 burn out et de tes crises nocturnes, tu n’es pas un cas isolé…

      Les terreurs nocturnes peuvent arriver en cas de grosse dépression, une sorte d’effet décompensatoire par une mécanique du cerveau. Après, pour tout ce qui est du niveau de l’interprétation de ce que cela engendre (possession, mauvaises vibes) cela ressort plus d’un cri venant de l’intérieur plutôt que de l’extérieur. Je reviens sur tes 3 burn out… Elle est là la faille dans laquelle s’insère les mauvaises vibrations. Je ne dis pas que c’est imaginaire, loin de là, mais il vaut mieux traiter la cause que les symptômes, la base vient d’un dérèglement psy qui déborde dans le vibratoire, si tu veux…

      Enfin, je vois les choses comme ça. Quand on se coupe, si on ne désinfecte pas la plaie, elle s’infecte. Bah là c’est pareil. Les medocs n’agissent pas toujours sur les pensées et par extension sur certains phénomènes. Si tu aimes le chocolat et qu’on te bourre de somnifères, ça ne te le feras pas le détester. C’est cette faille qu’il te faut trouver et c’est pour ça que les psys existent, je ne te parle pas de te pointer en psychiatrie hp : “bonjour je viens me faire interner”, mais peut être de te trouver “ton” psy pour ouvrir les verrous et retrouver la maitrise de ton corps et de tes émotions. Retrouver ta part terrienne, authentique.

      Je m’intéresse à tout ça (reptiliens, êtres multidimensionnels) sans y croire. Je ne dis pas que c’est faux mais que l’interprétation est faussée car selon les époques, les croyances évoluent. Cette mouvance commence à partir des beatniks puis des love power et les reptiliens de chez un ufologue américain dans les années 60, une grande période new age. A celle-ci a suivi, toute la mouvance bouddhiste, puis zen, puis yoga. On a alors intégré un peu de tout ça : les anges gardiens croyance plutôt catholique, les chakras de l’Inde, la réincarnation bouddhiste etc…

      Mais aujourd’hui, les reptiliens (entités exogènes etc) pour certains, ne sont plus/pas des corps physiques mais sont plutôt perçus comme des entités spectrales reprises dans la culture paranormale actuelle et qui tenterais de prendre possession.

      Et pourquoi de plus en plus de personnes s’intéressent à ces sujets ? à cause des burn out, des énormes crises de mal être qui de par un univers culturel blindé de références: films, internet, culture populaire, se retrouvent pour certains, dans un même référentiel imaginaire. Nous connaissons depuis quelques années, une grosse crise anxiogène en occident. Il est de plus en plus difficile de s’adapter.

      Encore une fois, je ne dis pas que c’est faux, l’interprétation est libre à chacun. Mais sans maitrise de son ego, on ne contrôle plus grand chose… que les phénomènes soient avérés ou pas. Ce n’est pas parce que cela existe que tout est cela. Ce que l’on sait, c’est que tout est ondes, vibrations. Personnifier un phénomène est un réflexe conditionné de l’esprit, une paréidolie mentale.

      Et une des premières étapes pour avancer (mais pour tout, pas uniquement dans le spirituel) est de se déconditionner, atterrir, redevenir indépendant aux croyances. C’est pas facile… Non en fait c’est carrément difficile car c’est une accoutumance par complaisance.

      Ce qu’il faut comprendre, c’est que tout est lié. Ce n’est pas parce qu’une crise émotionnelle engendre des phénomènes étranges, que ces phénomènes étranges ne le sont pas. L’un n’invalide pas l’autre.

      Mais, en se mettant à dos des gens qui ne croient pas à tout ça, on se prive de 90% du monde. Et dans ces 10% qui reste, il n’y a que des chercheurs, car personne ne connait la réponse. Conclusion, dans ces 90% des gens, y’a au moins un psy cool que tu trouveras, mais il te faudra chercher peut-être. C’est peut être ça le but de cette quête, se retrouver, se réapproprier notre pleine conscience étanche à tout, s’élever. Et si tu commences à chercher à te retrouver, tu es sur le chemin de l’être éclairé. Devenir vieux et sage, c’est plutôt pas mal et ton ange gardien sera content.

      Et bruler des plantes sera la cerise sur le coup de nettoyage final. 😉

      J’ai fait long désolé, mais c’est mon pavé du mois, et c’est tombé sur toi, t’as de la chance, t’as vu. ^^

      Merci pour ton commentaire et bon courage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*