Phénomènes paranormaux maison

Fantômes & Esprits

Par Christophe L.

Comprendre et gérer les phénomènes paranormaux dans les nouvelles maisons : Analyse et conseils pratiques

Voici un tour rapide sur ce que j’ai relevé, lorsque soudainement des phénomènes paranormaux ont lieu dans des habitations. Ces indices ne sont pas gravés dans le marbre et cet article sera sans doute mis à jour. Tout le contenu de cet article à recoupé globalement les histoires paranormales, qu’elles soient en vidéo ou écrites, sur le web. Il existe à fréquemment ces mêmes indications dans la chronologie lorsque l’on interview les témoins…

J’ai tenté de rester « logique » mais comment être logique lorsque l’on parle de paranormal me direz-vous !

1) Les séances de spiritisme

Un des premiers constats que vous avez surement relevé lorsque l’on parle de maisons hantées c’est que les phénomènes arrivent très souvent suite à des séances de spiritisme via le verre ou la table de Ouija. Ces pratiques, si elles ne sont pas encadrées, ouvrent la « porte » au sens propre comme au figuré, il est alors difficile de virer les nouveaux invités.

2) Les travaux dans la maison

Certains parlent de mémoire de la pierre, mais nous entendons souvent le cas de meubles ou de bijoux « possédés »… En enlevant une partie de l’histoire de la maison comme repeindre les pièces ou casser des cloisons, ils arrivent fréquemment que des témoins parlent de phénomènes arrivant brusquement après qu’ils aient effectué des travaux (et c’est souvent le cas lorsque l’on emménage).

3) Les problèmes psychologiques

Un grand stress ou une dépression peuvent aussi être à l’origine de poltergeists ou de phénomènes étranges, la fragilité nerveuse serait une porte d’entrée si tant est que la personne qui vit une situation difficile cherche des réponses dans le paranormal, comme c’est souvent le cas… Perte de repères et d’habitudes, nouveau lieu parfois nouveau travail, c’est souvent un bouleversement lorsque nous emménageons dans un nouveau logement.

4) La croissance chez les prés ados

Bien souvent, nous entendons parler de phénomènes bizarres chez des personnes qui ont des enfants, bien souvent l’un d’entre eux a entre 10 et 14 ans. A cet âge, les hormones sont sans dessus dessous et certaines « théories » affirment que des vibrations dues à l’émission massive de certaines hormones, émaneraient du cerveau pour se matérialiser en phénomènes physiques hors de contrôle, qui pourrait créer un phénomène paranormal.

5) Le désordre

Une maison non tenue peut être témoin de phénomènes étranges, peut-être est-ce du à la non appropriation psychologique du lieu, quoi qu’il en soit certains « nettoyeurs » de « maisons hantées » insistent sur ce point, et à la fin de leur travail de purification, demandent que la maison soit toujours propre et rangée à l’avenir et de faire aussi de l’ordre dans sa tête.

6) L’existence de sources d’eau sous les habitations

  1. Impact des sources d’eau souterraines :
    • Des hypothèses suggèrent que les nappes d’eau souterraines pourraient influencer l’équilibre magnétique et provoquer des phénomènes physiques réels. Par exemple, des variations anormales dans les nappes phréatiques peuvent affecter l’humidité ou la pression des matériaux dans une maison, entraînant des bruits et des craquements qui pourraient être interprétés comme des phénomènes paranormaux.
    • Un exemple notable est le pont d’Overtoun en Écosse, où un nombre inhabituel de chiens ont sauté dans le vide. Bien que certains y voient une explication paranormale, d’autres experts attribuent ce phénomène à des stimuli environnementaux tels que le son de l’eau en mouvement ou des odeurs particulières.
  2. Effets des courants sourciers :
    • Les courants sourciers, ou veines d’eau souterraines, créent un rayonnement magnétique et électrique qui peut affecter le bien-être des êtres humains. Ces courants peuvent provoquer divers symptômes chez les personnes vivant au-dessus d’eux, comme des douleurs articulaires, des problèmes de sommeil, et même des effets plus graves sur le long terme.
    • Ces veines d’eau souterraines sont courantes et peuvent être localisées par un géobiologue. Leur impact est renforcé en cas de croisement de plusieurs cours d’eau, augmentant potentiellement les nuisances.
  3. Phénomènes paranormaux et entités :
    • Certains professionnels dans le domaine de la géobiologie considèrent que les énergies négatives, y compris celles des entités du bas astral ou des âmes en peine, pourraient être liées à ces perturbations énergétiques. Ils suggèrent que ces entités pourraient se nourrir de l’énergie négative générée par des perturbations telluriques, y compris celles causées par les courants d’eau souterrains.
Photo d’illustration @ Paranormal Press

Gérer la peur des phénomènes paranormaux

La peur des phénomènes paranormaux, bien que souvent irrationnelle, peut avoir un impact considérable sur la vie quotidienne. Voici des méthodes pour aider à surmonter cette peur :

  1. Analyser ses peurs : Commencez par identifier et noter les éléments spécifiques qui vous effraient dans le paranormal. Demandez-vous pourquoi ces aspects vous font peur et quelles sont les raisons logiques derrière cette crainte.
  2. Affronter ses phobies : Plutôt que d’éviter ces peurs, cherchez à les confronter. Réfléchissez à ce qui pourrait arriver de pire et comment vous y feriez face. Cette étape est essentielle pour dépasser la peur.
  3. Questionner l’irrationnel : Souvent, les peurs du paranormal ne sont pas logiques. Posez-vous des questions critiques : Pourquoi un fantôme vous voudrait-il du mal ? Quelles sont les preuves concrètes de leur existence ? Remettre en question ces peurs peut aider à les atténuer.
  4. Transformer la peur en ridicule : Utilisez l’humour pour changer votre perception de ce qui vous fait peur. Par exemple, imaginez des fantômes ou des esprits dans des situations comiques ou ridicules. Cela peut aider à réduire l’anxiété lors de moments de panique.
  5. Consulter un thérapeute : Si la peur affecte significativement votre vie, envisagez de parler à un thérapeute. Un professionnel peut vous aider à identifier les causes sous-jacentes de vos peurs et à développer des stratégies pour les gérer. Oui, cela reste une solution qui peut être efficace.
  6. Créer un environnement sécurisant : Prenez des mesures pour vous sentir en sécurité dans votre environnement. Fermez bien portes et fenêtres, utilisez une veilleuse si nécessaire, et éliminez les éléments qui peuvent générer du bruit ou de l’inquiétude la nuit.
  7. Éviter les stimuli anxiogènes : Limitez l’exposition à des contenus qui peuvent alimenter vos peurs, comme les films d’horreur. Privilégiez des contenus plus légers ou positifs qui ne stimulent pas l’anxiété.
Bonjour, je suis Christophe L.
zigzag separator
Je vous partage mes découvertes sur l'étrange et l'inexpliqué. Ces articles ont pour but de divertir.
Laisser un commentaire