Ésotérisme

L’ésotérisme se désigne par l’apprentissage de différentes doctrines qui visent les initiés. C’est un terme qui évoque le paranormal, l’occultisme, les sciences sécrètes. L’ésotérisme était enseigné soit par un maître spirituel soit au sein d’une organisation pour les initiés, une sorte « d’école ».

Le concept d’ésotérisme a émergé dans l’Antiquité, avec le terme grec « esôterikós » signifiant « appartenant à un cercle intérieur », apparaissant pour la première fois dans une satire de Lucien de Samosate au 2e siècle. Au fil des siècles, notamment au cours des 15e et 16e siècles, la distinction entre les termes « esotericus » et « exotericus » a pris de l’importance dans le discours académique sur la philosophie antique, notamment chez les Platoniciens de Cambridge. L’ésotérisme, en tant que terme, a pris racine au 18e siècle, influencé par des spéculations sur les influences égyptiennes sur la philosophie antique et les associations avec des discours maçonniques et d’autres sociétés secrètes. La notion moderne d’ésotérisme s’est développée en parallèle avec l’émergence des études orientalistes, mettant en lumière des mystères, des secrets ou une « sagesse ancienne » dans des textes et des pratiques persans, arabes, indiens et extrême-orientaux​​.

Origines de l’ésotérisme

La question est difficile, car l’ésotérisme est une pratique utilisée depuis la nuit des temps, on l’utilisait pour interpréter des actions obscures, on pouvait aussi grâce à cette pratique communiquer avec les morts-vivants, car il semblerait que l’homme a toujours montré un intérêt certain sur le sujet.

Pratique de l’ésotérisme

L’ésotérisme nécessite un apprentissage approfondi et est souvent pratiqué comme un mode de vie. Il englobe une variété de disciplines telles que la sorcellerie, la magie (blanche et noire), la voyance, et le spiritisme. Pour s’engager dans l’ésotérisme, il est essentiel de se connaître profondément et d’avoir une compréhension claire du bien et du mal. Cela implique le développement des sens, des capacités et la purification de l’intérieur, y compris les pensées, les actions et les sentiments. L’ésotérisme, dans son essence, vise à établir un lien harmonieux entre l’homme, la nature et le Divin.

Pratiquer l’ésotérisme

L’ésotérisme nécessite un bon apprentissage avant de pouvoir l’appliquer. Dans certaines situations, l’ésotérisme est pratiqué comme un mode de vie, mais attention, il faut savoir de quoi on est capable avant de se lancer. L’ésotérisme regroupe la sorcellerie, la magie noire et blanche, un peu la voyance, beaucoup de spiritisme.

Il faut savoir que le danger n’est pas moindre, et surtout ne pas prendre ces mots à la légère, ceux qui veulent pratiquer l’ésotérisme doivent avoir les nerfs solides, mais aussi un don dans le domaine. Lorsque l’on souhaite débuter dans cette pratique, on se doit tout d’abord, de se connaître profondément, rapellez-vous, l’ésotérisme était dédié à quelques êtres, on entend par là, les plus intelligents, mais aussi à ceux qui y croyaient le plus. Il faut donc avoir un sens spirituel autonome, pouvoir faire la part du bien et du mal, afin de pouvoir établir un contact qui réunit l’homme, la nature et le Divin, car en faite, l’ésotérisme, c’est bien cela, un guide qui permet de vivre en harmonie, avec ces trois éléments. Pour pratiquer, il faut développer ses sens et ses capacités, apprendre à faire les bons
choix…

Et surtout, il faut avant toute chose, purifier son intérieur à savoir : ses pensées, ses actions, ses sentiments. Il ne suffit pas d’avoir un quelque dom ou pouvoir psychique, il faut avoir cela conjointement à une âme pure.

Différentes pratiques dans l’ésotérisme

L’ésotérisme se compose de nombreuses pratiques, parmi lesquelles :

  • Magie blanche et noire : Ces pratiques impliquent l’utilisation de rituels et de sorts pour divers objectifs, allant du bien-être personnel à l’influence sur l’environnement ou les autres.
  • Chamanisme : Une pratique ancienne impliquant la communication avec le monde spirituel.
  • Sorcellerie (y compris le vaudou) : Utilise des rituels et des symboles pour réaliser des objectifs spécifiques.
  • Voyance : Utilise diverses méthodes comme l’astrologie, la numérologie, les tarots et la chiromancie pour prédire l’avenir ou obtenir des informations cachées.
  • Satanisme : Un ensemble de croyances et de pratiques qui vénèrent Satan ou des figures similaires.
  • Magnétisme et lithothérapie : Ces pratiques croient en l’utilisation de l’énergie magnétique et des cristaux pour soigner et influencer le bien-être.

L’ésotérisme reste un champ d’étude et de pratique riche et diversifié, offrant un éventail de perspectives sur le monde spirituel et le mysticisme.