Possession

par
« Retour à l'index

La possession : phénomène inexpliqué ou délire ?

Tout le monde a entendu parler de la possession. Que ce soit à la télévision, dans des documentaires, au cinéma, dans des films… Même si vous faites partie de ces personnes souhaitant garder les pieds sur terre et ne pas croire à ce genre de choses, il est impossible de ne pas en avoir entendu parler. Mais au final, qu’est-ce que la possession exactement ? Comment peut-on reconnaître une personne possédée ? Et surtout faut-il vraiment croire à ce phénomène ?

La possession, définition

La définition pure et simple de la possession est le fait que le corps d’un individu se retrouve possédé par un être surnaturel (démon, esprit, ancêtre, Satan…). L’entité ou le démon choisi son hôte en fonction de certains critères afin d’aspirer son énergie pour assouvir ses besoins. L’entité peut posséder quelqu’un pendant toute sa vie, durant certaines périodes ou jusqu’à que l’hôte accomplisse une certaine action. Il arrive parfois que certaines personnes se rendent compte qu’ils sont possédés. Voici les propose d’un homme qui était forcé de boire de l’alcool à cause du démon qui le possédait : « Avant chaque bringue, je sens un monstre se coller à mon dos et ce monstre me fait boire et combattre. Le monstre s’en va seulement quand je suis ivre dingue et roué de coups. J’ai peur de ne pouvoir jamais m’arrêter. »
Vous l’aurez donc compris, une entité ne possède pas quelqu’un dans une optique positive, bien au contraire. Le possédé fait ou dit des choses qu’il n’aurait jamais faites ou dit en temps normal.

Conséquences de la possession

Si une entité malveillante prend possession d’un corps cela peut avoir de lourdes conséquences sur la personne possédée. En effet, l’hôte peut être sujet à des comportements inhabituels, faire de l’hyperactivité, des crises de folie, des changements de personnalités, devenir dépendant à toutes sortes de substances illégales (drogues) ou à la l’alcool et même se mettre en colère sans raisons. Voici quelques exemples de ce que la possession peut provoquer chez une personne :

• Elle provoque voire aggrave la fatigue en suçant l’énergie de vie de son hôte
• Elle entraîne une personne à maltraiter physiquement, émotionnellement, ou psychologiquement les membres de sa famille ou d’autres personnes
• Elle créée des dépendances compulsives à l’alcool et les drogues mais aussi prône la consommation de tabac, du sexe, de la nourriture ou la pratique du jeu
• Elle intensifie certains sentiments en particulier comme la colère, le chagrin ou la crainte
• Elle peut causer ou amplifier des maladies, des tumeurs, des maux de tête sévères ou des migraines graves, des envies de nourriture, des tendances violentes, la dépression, l’inquiétude, des changements brusques d’attitude, des actions irresponsables, ou de folie momentanée

Comment reconnaitre une personne possédée ?

Il n’est pas très facile de reconnaître une personne possédée étant donner que la plupart des symptômes peuvent facilement se confondre avec ceux de maladies psychiques. Toutefois, il y a certains points qui permettent de diagnostiquer les véritables cas de possessions démoniaques :

• Parler de langues inconnues par l’hôte (latin)
• Le blasphème ou la haine contre le Christ et la Sainte Vierge
• La révélation de choses cachées ou futures sans raison particulière
• L’utilisation d’une force dépassant largement les limites de la capacité humaine
• L’hôte peut léviter dans les airs, marcher sur le plafond…

Si une personne est possédée par un démon et que son cas est avéré, l’église peut ordonner l’intervention d’un exorciste. Ce dernier va expulser l’entité du corps de la victime, autrement dit il va le libérer de toute emprise démoniaque.

La possession et la rationalité

De nombreux médecins, psychiatres ou personne ne croyant pas aux phénomènes paranormaux ont ainsi trouvé une explication rationnelle à ces cas de possession démoniaque. Si l’on en croit leur propos, une victime n’est pas possédée par un esprit démoniaque mais plutôt par l’une de ses multiples personnalités. Car oui, d’après la médecine, la possession est tout simplement une maladie mentale. Les possédés sont, tout simplement, soit schizophrènes, soit paranoïaques, soit mégalomanes voire les trois en même temps.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*